Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le  blog  de   Marpotrip

Le blog de Marpotrip

Didier et Blandine Marpot Ville d'origine: Lyon FranceNotre devise: "s'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel" ( Loick Peyron)

Publié le par MarpoTrip
Publié dans : #Articles, #Voyage 2015, #2015 Colombie
"Zone de repos"

"Zone de repos"

6/08/2015

Sur la petite place de la Trinidad à Carthagène, la silhouette de Mickael Jackson fait son show. La brise marine refroidit l'atmosphère et à la table d'à côté une colombienne papote en roulant les r. La petite foule bon enfant sirote sa Colombia Club au rythme de Billie Jean…Le temps passe doucement et adoucit le présent. Les buldings Del Laguito vont finir par faire de l’ombre aux canons Espagnols le long des remparts de la citadelle…

Quartier El Laguito à Carthagèna...

Quartier El Laguito à Carthagèna...

10/08/2015

La Ciudad Perdida dans le parc de la Sierra Nevada de Santa Marta…

5h30, mes doigts de pied frétillent à l’idée de se glisser dans leurs godillots encore trempés et boueux de la veille…Le crissement des lacets dans leurs boucles donnent le signal de départ pour cette troisième et avant dernière journée de 8 heures de marche. Je brandis mon débardeur au dessus du feu et des casseroles avant de l’enfiler. Quelle douce sensation que de sentir ce linge tiède et humide se poser délicatement sur ma peau au lever du jour… A quoi bon le faire sécher, dans 20 minutes mon corps va à nouveau se liquéfier, la sueur venant se mixer avec les trombes d’eau qui rendent la nature si luxuriante et les chemins glissants comme les toboggans de Walibi.

 La Ciudad Perdida dans le parc de la Sierra Nevada de Santa Marta...
 La Ciudad Perdida dans le parc de la Sierra Nevada de Santa Marta...

La Ciudad Perdida dans le parc de la Sierra Nevada de Santa Marta...

Trek de 4 jours vers la Ciudad Perdida dans le parc de la Sierra Nevada de Santa Marta...
Trek de 4 jours vers la Ciudad Perdida dans le parc de la Sierra Nevada de Santa Marta...
Trek de 4 jours vers la Ciudad Perdida dans le parc de la Sierra Nevada de Santa Marta...

Trek de 4 jours vers la Ciudad Perdida dans le parc de la Sierra Nevada de Santa Marta...

Les petits indiens Kogis dans leurs sacs à patates vivent retranchés dans les montagnes et seuls quelques uns croisent notre chemin, un enfant sur le dos ou un chien au bout d’une ficelle. Ils vivent coupés du monde, à l’abris de notre système infernal et de nos infections. Leurs accords avec le gouvernement Colombien les préservent tant bien que mal des 15000 touristes qui piétinent leurs chemins chaque année…Le sommet de la cité perdue approche et l’on découvre enfin à travers cette jungle pullulante de petites bêtes, les vestiges des terrasses où les indigènes glorifiaient leurs Dieux…

4 jours plus tard, nous revenons à la civilisation sur les plages de Palomino le long des Caraïbes pour siroter une Caipirinha … et anesthésier nos courbatures….

Côte Caraïbes, Palomino et Parc Tayrona
Côte Caraïbes, Palomino et Parc Tayrona
Côte Caraïbes, Palomino et Parc Tayrona
Côte Caraïbes, Palomino et Parc Tayrona

Côte Caraïbes, Palomino et Parc Tayrona

16/08/2015

Je ressemble à Robison Crusoé après avoir rencontré les pingoins! Il fait nuit dans les rues de Santa Marta et je cherche un “barbero”.

“Hola Señor , busco un barbero por favor” et oui j’ai fait quelques progrès en Espagnol!!

Le papi me conduit gentillement vers une première boutique, mais les “culs de bouteille” qui ornent le regard du brave barbier me dissuadent de poser mon séant dans son vieux fauteuil rouillé.

Nous changeons de trottoir et mon "papi guide black" interpelle alors une silhouette dans la pénombre de la rue. "Es un barbero tambien"… Va pour celui là.

Bien installé dans le fauteuil, j’attends face à moi-même ( il y a même une glace!) que le barbero entame son discours …les coiffeurs parlent toujours d’habitude… mais là rien! Le temps passe et le barbero semble organiser un sacrifice… Soudain je suis projeté en arrière , ma vision verticale passe brutalement en position horizontale et oh surprise, m’apparaissent des boules de Noël ! Elles n’avaient pas dû quitter le plafond depuis sûrement des années! El señor barbero me colle un linge humide autour du cou et du coin de l’oeil je vois surgir le rasoir fatidique délicatement coincé entre les doigts du brave homme. Sa grosse main ridée me tend la peau pour laisser la lame glisser sur mon visage et débarasser celui-ci de tous ses poils superflux. Le franchissement du rasoir sur ma glotte me donne envie de déglutir, oups, surtout pas doux Jésus ( et il y en a de partout sur les murs des doux Jésus), “sans glotte” je vais pleurer!! C’est un peu tiré par les cheveux mais chez un coiffeur c’est normal…Bref , le temps passe et après m’avoir un peu égratiné je retrouve ma liberté et le chemin du retour dans ces rues à peine éclairées de Santa Marta…

17/08/2015

Retour sur Bogota et bus pour El Cocuy, on va prendre 5000m en 24h!....

PHOTOS:

Rencontre imprévue...

Rencontre imprévue...

Commenter cet article

panachap 07/11/2015 16:41

Magnifique ! Merci de nous faire voyager avec de si belles photos et des commentaires sympas et plein d'humour. Catherine et Didier.

Pierre 19/08/2015 16:19

Tout simplement: ça donne envie! Un abrazo fuerte!

Articles récents

Hébergé par Overblog