Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le  blog  de   Marpotrip

Le blog de Marpotrip

Didier et Blandine Marpot Ville d'origine: Lyon FranceNotre devise: "s'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel" ( Loick Peyron)

Publié le par MarpoTrip
Publié dans : #Articles, #2017: OUZBEKISTAN, #VOYAGE 2017
j'peux y aller Papa?.....

j'peux y aller Papa?.....

 

4/08   Chingam 

 

 

      7h23-     Les rayons du soleil se déversent sur les pages de mon petit carnet de voyage, scintillant au travers des feuilles sous la brise d’air matinale…  La voix douce de Patricia Baker plane sous la tonnelle de la datcha que nous louons non loin de Chimgan.

 

      8h10-    Zulfia, la maîtresse de ces lieux pousse le rideau du jardin qui sépare nos deux maisons. ,« fresh milk » dit-elle avec un accent Anglo-Bourguignon, « Rahmat  Zulfia » dis-je à mon tour. Elle pose les deux bols de lait chaud sur la table et s’en retourne discrètement, comme coupable d’avoir osé une telle offrande.  Tout juste sortie des mamelles de « Marguerite »,  le lait avait un goût d’antan, un peu mielleux, épais mais pas trop, il suffisait de fermer les yeux pour être dans l’étable… On a vu « pie » comme petit dèj !

       Pour accompagner ce breuvage malicieux, quoi de mieux que quelques tartines sublimées par une couche de miel des crêtes  d’Ugam et de Koksoy. Le soleil traverse le limpide fluide et le réchauffe comme pour mieux le répandre sur le pain…

9h22-      Loin des médersas et des coupoles exubérantes, nous passons quelques jours retirés dans les montagnes de l’Est, à quelques kilomètres de la frontière Tadjike.

           Coupés du monde dans notre datcha (avec piscine…froide !), nous revenons aux vraies valeurs du temps présent. Les voix des enfants, le meuglement de la vache du voisin ou le chant du coq, suffisent pour nous remettre les pendules à l’heure et nous faire apprécier cette douceur de vie.

 

10h34 –     Il y a longtemps que je n’ai pas ressorti du fond de mon sac mes chaussures de marche à lacets ! Un peu écrasées par les bols en céramique qu’elles protégeaient, elles ont fini par reprendre forme sous la pression de mes orteils,  sûrement un peu déçus eux, de se retrouver dans le noir…

 

11h-          Station de Chimgan dans les montagnes Ouzbeks.

           

        Assis sur un vieux téléski aux sièges en bois et recouvert de dix couches de peinture vert sapin, nous nous rapprochons sans peine du sommet de la station. Certainement sortie de terre à l’époque Russe, la plupart  des bâtiments sont à l’abandon. Piscine, toboggans, manèges, tout est figé, rouillé, moisi, comme s’il y avait eu une panne de courant que personne n’avait pu rétablir…

 

        

          

       Seules quelques remontées mécaniques hantent le décor et tournent encore…Fabrication Française bien sûre ( Cocorico !!! ).       Elles font se hisser à 1800m les familles Tadjiks, Russes ou Ouzbeks le temps du week-end…

 

3/08/2017 OUZBEKISTAN: Chimgan, Lac Charvak...
3/08/2017 OUZBEKISTAN: Chimgan, Lac Charvak...
3/08/2017 OUZBEKISTAN: Chimgan, Lac Charvak...

             La dépose au sommet du mont Kanatke garantie une vue sur le lac Charvak à une vingtaine de kilomètres plus loin…

3/08/2017 OUZBEKISTAN: Chimgan, Lac Charvak...

                 Là-bas, même décor mais version  Jules Vernes remastérisé Russe « moderne » ; Jet ski, pédalos et « poupées gonflables »…Tout baigne comme sur une fresque des années 50.

3/08/2017 OUZBEKISTAN: Chimgan, Lac Charvak...
3/08/2017 OUZBEKISTAN: Chimgan, Lac Charvak...

14h -         Retour au bercail en stop. Ici, les voitures s’arrêtent avant même que l’on ait pu extraire le pouce de la main tendue !  «Fransuz ? » demande le chauffeur avec un sourire jusqu’aux oreilles. Il continu avec «  Mitterrand, Platini… ».  Dans la voiture on chante et échange des photos de famille le temps qu’il nous dépose sur le bord de la route à la hauteur de notre datcha. « Rahmat, Spacibo » on assure le coup ne sachant pas si l’homme est Ouzbek ou Russe…

 

7/08

 

13h30-    Shaukat ne va pas tarder d’arriver. Dans sa micro Chevrolet il a rendez vous ici pour nous ramener à Taskent (avec des pointes à 140 !) ce sera notre dernière petite nuit à la guesthouse de Pavel.

         Demain l’avion de L’Aeroflot nous déposera à St Exupéry en moins de 10h….

 

 

                                                             Fin OUZBEKISTAN 2017...Merci de votre attention ;-)

PHOTOS                     

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog