Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le  blog  de   Marpotrip

Le blog de Marpotrip

Didier et Blandine Marpot Ville d'origine: Lyon FranceNotre devise: "s'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel" ( Loick Peyron)

Publié le par MarpoTrip
Publié dans : #Articles, #Voyage 2012, #2012 Pérou Bolivie Argentine Chili.

 

 1 Titicaca Isla del Sol- Bolivie-10  

-   J 12   On débarque au port Nord d’Isla del Sol sur le lac Titicaca. Chez Alfonzo, une p’tite cahute de  5m2 à 3€ la nuit, au dessus de la baie . Un parfum d’îles Grecques  avec  quelques degrés en moins. A l’ horizon , les  sommets enneigés Boliviens. Encore un bon plan… Le soir sur la plage, une douce odeur de chichon flotte au dessus des groups de j’eunes qui grattent leurs  youkoulélés en refaisant le monde…(Photos)

 

-    J 13   Retour sur la terre ferme, Copacabana. Un nom qui fait rêver! Sauf  que ce n’est pas la plage de Rio avec les bimbos en string mais plutôt  des zozos en doudoune avec des bonnets Péruviens, qui grignottent des empanadas tout en roulant leur pétas…euh… non, leurs pétos, (c’est dommage ça rimait!).

 

-    J 14    Direction “Nuestra Señora de La Paz » le  bus, notre chauffeur…et nos affaires ont failli  couler avec la barge qui les traversait sur le lac Titicaca, la solidarité des bateaux voisins  a sauvée le tout de justesse. Le chauffeur est descendu  ruisselant  de frayeur et le pantalon mouillé jusqu’aux genoux…

La PAZ, 3800 d’altitude,2 millons d’habitants,  coincée dans la vallée de Chuquiago Maka. 

A travers la fenêtre du bus sauvé des eaux, la Paz nous apparait. Les voitures se frolent, les priorités n’existent pas  ici, seul le klaxon fait foi. La Paz, dans une cuvette recouverte de millions d’habitations de briques rouges  ou l’on peut voir les garagistes démonter leur carioles sur les trottoirs, les mamas avec leurs chapeaux melon au sommet de la tête et leurs baluchons colorés sur le dos, les gros bus plein de couleurs cracher leurs fumeés noires dans les rues recouvertes de pavés….Bref,c’est le charme de cette ville. (photos)

 

-   J 15   On check nos billets pour la Death Road en VTT et notre projet d’ascension  du Huayna Potosi, une grimpette jusqu’à 6088, non loin de la Paz.

 

-    J 16 …La Death Road… 64kms de descente sur une piste creusée à flanc de montagne. (photos) . Elle est fermée à la circulation depuis quelques années, 1 camion sur 2 finissait dans le ravin et le paysage commencait à ressembler à une casse!  Départ à 4700m pour finir à 1000m, une descente qui n’a rien de technique, seuls l’altitude et les lieux vous coupent le souffle…

 

-    J 17   Que faire un dimanche à la Paz à part les dizaines de kilomètres de Mercado en tout genre?  RDV 16h dans le quartier del Alto , refuge de la classe défavorisée où le touriste n’est pas le bienvenu . Dans un vieux gymnase, les “Cholitas” vont défier les hommes sur un ring de boxe. Un spectacle de catch bien rodé et très populaire dans cette banlieue qui revendique l’émencipation de la gente feminine..Bonne rigolade. (photos)

 

    -   J 18… LE GRAND JOUR!   Départ avec 4 complices, Hannah l’Anglaise, George le Brésilien, Neck et James les Américains plus nos trois guides Féliciano, Mario et Louis.  Objectif de l’éxpé, le Huayna Potosi à 6088m. Après 40 kms de piste poussièreuse,on nous depose au premier refuge à 4700. Une première acclimatation avec initiation à la cascade de glace et aux crampons… Jusque là todo va bien.

Le lendemain un p’tit échauffement de 4h pour grimper au deuxième refuge bien plus sommaire à 5200. Soupe et pâtes à 17h  et au lit à 18h!!! L. Une nuit blanche avant de se lever à minuit. James à gémit toute la nuit et decide de rester là ( -1) Un p’tit dèj difficile à avaler, je préfère me bourrer les gencives de feuilles de Coca comme les guides.  2h du mat.

Encordés  avec Blandine à notre guide Féliciano, les premiers crissements de crampons se font entendre. C’est parti pour 5h de réjouissance. 

Les trois cordées se suivent et petit à petit des écarts se creusent. Dans la nuit noire, ma frontale éclaire la corde qui me relie à Blandine, elle vacille de droite à gauche, se tend et se détend…Blandine aussi! La radio du guide cracouille et l’on apprend que Hannah a fait demi-tour et redescend  au camp de base ( -2 )….

Les heures passent et Féliciano gère notre rythme comme un dieu.. Au loin les lumières de La Paz scintillent.La Coca semble faire effet, pendant 3h je ne pense presque à rien!...Mais petit à petit, la fatigue et le doute s’installent. “ Mais qu’est ce que je fous là !!!” Le souffle est bon, mais les jambes me lachent, la moindre marche, un coup de piolet un peu plus haut et j’ai le coeur qui monte à 150 . Je continue, j’arrête ? Je suis complètement zombie. Si au moins je pouvais avoir mal à la tête, je serais obligé de redescendre , le Saroche, ce mal des montagne qui peut vous tomber dessus sans prévenir... pourquoi pas moi? De ce côté tout va bien.  Les pauses se font de plus en plus fréquentes. Féliciano : “ solamente dos horas mas  esta bien amigos, vamos…”   Vamos , vamos, facile à dire, j’ai beau écraser toutes les feuilles de coca qu’il me reste et même en passer quelques unes à Blandine, repartir est de plus en plus dur. Quand même, “plus  que 2 heures”, on ne va pas craquer maintenant que diraient nos enfants! ;-). Vamos, tranquilamente, tranquilamente mais vamos…A 7h15, nous arrivons presque“ euphoriques”  au sommet magnifique  du Huayna Potosidans dans la Cordillère Real des Andes…un Everest pour nous. 10 minutes plus tard George et Neck nous rejoignent, encore plus fatigués que nous et hagards devant le spectacle du levé de soleil . ..( photos)  

                       5-Huayna-Potosi-----Bolivie-Top.jpg

        Un stop de 20 mn et nous redescendons en 2h au camp de base et dans la “foulée” jusqu’au  premier refuge.

        Retour à la Paz pour un petit repas  avec nos 4 partenaires avant que chacun ne reprenne sa route…

        Pour la suite, direction le parc Madidi à 200m d’altitude côté Amazonien. 

      A plus ;-)

 

 

 

Vidéo Descente de la Death Road....

 

Commenter cet article

helene et philippe 09/08/2012 14:16

Chapeau bas à tous les deux.L effort est valait la peine mais c'est vrai que le soroche peut faire des ravages !Bravo ! Sydney me réclame le bébé qui danse chaque fois que j'allume l'ordi ! Pas
souvent ... car il fait trop beau en Bretagne !

PEPETTE 07/08/2012 10:08

Impressionnée aussi, rien à dire de +, ni de moins... ; )

Dominique Dupuy 04/08/2012 11:32

La ! chapeau !
On imagine tout à fait une nature grandiose.
En tout cas, bravo pour la "grimpette" de plus 6000 mètres ... Blandine ! tu m'impressionnes. Après une telle victoire sur soi, un tel effort les images qui t'arrivent doivent être doublement
magnifiques !
Enjoy your trip !

Pierre 02/08/2012 10:29

Grand bravo pour le Huyana Potosi, surtout avec une période d'acclimatation pas si longue que ca. J'espère que vous avez profité de l'ambiance grouillante de La Paz avant de descendre vers le parc
Madidi. C'était une bonne idée de monter à El Alto, même si ca n'est pas vraiment un lieu à touristes... C'est ca qui est bien! Bises depuis l'Allemagne, on suit votre trip! Pierre & Sophia

Pit' 31/07/2012 17:05

Oula les Marpots là on est impressionnés ! 6088m comme ça hop dans la foulée, vous exagérez. on attend le debriefing de septembre avec impatience.
Bises
Les Pit's

Articles récents

Hébergé par Overblog